Nestlé tient une seconde conférence sur la nutrition pour sensibiliser sur les carences en micronutriments en RD Congo

To Press Releases listMay 13, 2015

Nestlé Congo a tenu aujourd'hui la deuxième édition de sa conférence annuelle de nutrition sous le thème «Les carences en micronutriments, une réalité méconnue dans la République démocratique du Congo" pour sensibiliser et discuter sur les moyens de lutte contre les carences en micronutriments dans la RDC.

Cette seconde édition de la conférence vient sur les talons de la première qui a eu lieu en Août de l'année dernière dans laquelle les participants ont délibéré sur "Les 1000 premiers jours d'un enfant, l'un des meilleurs investissements pour la nutrition, la santé et le développement.”

“Sur la base de cet engagement lors de la conférence de l'année dernière, un livre blanc a été rédigé qui sera présenté au Premier ministre, Augustin Matata Ponyo. Le livre blanc marquera une étape très forte pour le gouvernement et d'autres parties prenantes à travailler main dans la main dans l'éradication de la malnutrition en RDC ", a déclaré M. Hervé Barrère, Directeur Général, Nestlé Congo.

Selon M. Hervé Barrère, la carence en micronutriments est un important problème de santé auquel fait face la RD Congo et Nestlé est prêt à travailler avec les collectivités et d'autres partenaires dans la promotion de l'apport d'éléments nutritifs dans les aliments locaux disponibles.

"Cela est possible grâce à notre recherche inégalée et la capacité de développement, la science de la nutrition et de la passion pour la qualité dans tout ce que nous faisons. Nous avons le plus grand réseau de recherche et développement (R & D) de toute entreprise alimentaire au monde, avec 34 installations de R & D et plus de 5000 personnes impliquées ", at-il dit.

Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), le manque de nutriments appropriés menant à des carences en micronutriments a surtout touché les enfants d'âge préscolaire, les enfants d'âge scolaire, et les femmes en âge de procréer. Les causes immédiates de la malnutrition parmi les groupes concernés comprennent le manque d'une alimentation équilibrée pendant la grossesse et la consommation insuffisante de nutriments appropriés dans les aliments pour nourrissons et jeunes enfants.

«Je remercie Nestlé Congo pour ce noble partenariat de la conférence de la nutrition. Les carences en micronutriments ne sont pas propres à la RD Congo, mais c’est un phénomène mondial qui peut interférer avec le bien-être et la capacité intellectuelle de nos enfants. Par conséquent, des efforts concertés entre le gouvernement et le secteur privé sont les bienvenus pour nous assurer de donner naissance à une génération saine et forte ", a déclaré l'honorable professeur Mashako Mambo, un membre du Parlement de la RDC.

M. Hervé Barrère a déclaré que Nestlé Congo était dans le processus de formulation d'une stratégie de travail avec le gouvernement local et les autorités sanitaires afin d’identifier les “lacunes” nutritionnelles généralisées dans l'alimentation. "Nous nous concentrons sur l'enrichissement des aliments populaires tels que les cubes de bouillon pour aider à prévenir les carences en micronutriments."

Il a également mentionné que Nestlé a aussi travaillé sur la diversification de ses produits afin d'inclure des aliments fortifiés qui sont abordables, ainsi que l'éducation de ses consommateurs quant aux avantages de les combiner avec des ingrédients locaux.

«Nous avons entrepris diverses initiatives à travers la RD Congo pour aider à résoudre et à combattre les carences en micronutriments. Cela inclut notre programme “ Ma Nutrition c’est ma Sante” qui se concentre sur l'éducation nutritionnelle des enfants âgés de 6 - 12 ans; Les Forum “ Consommatrices MAGGI” où nous prodiguons des connaissances et des conseils en nutrition; Des ateliers où nous discutons et dialoguons avec les médias; et enfin la fortification en micronutriments via un processus industriel de nos produits », a expliqué M. Hervé Barrère.

Selon M. Hervé Barrère, Nestlé Congo a également commencé la sensibilisation vers un plus large public sur les bonnes habitudes alimentaires à travers une émission de cuisine TV, le theatre populaire et des conferences telles que celle-ci.

"Comme vous pouvez le voir, nous allons au-delà des limites de notre entreprise et nous cherchons des partenariats avec le gouvernement et la société civile pour éradiquer les carences en micronutriments. Nous croyons que grâce à ces collaborations, nous pouvons faire PLUS", a conclu M. Hervé Barrère.